双鰐

 

dimanche 28 septembre 2008

Bonjour Bernadette

 

Je ne peux pas dormir, le poisson-chat sourit dans la nuit, monsieur crocodile ne peut pas dormir, aussi. Je voudrais créer un animal faux. Ce serait un crocodile qui a deux têtes, une à chaque bout et sans queue.

Si vous parlez à une tête, l'autre tête serait très jalouse et se fâcherait. Ils essayent toujours d'avancer mais le corps s'allonge.

Vous pouvez savoir son âge selon son corps. Il n'aime pas la symétrie mais les hommes qui aiment la symétrie l'aiment beaucoup, particulièrement les géomètres.


29 septembre


Hier soir, je ne pouvais pas dormir parce qu'il y avait un crocodile à deux têtes dans ma chambre. C’était très long. J'étais très fatigué en le voyant car il ne pouvait pratiquement pas avancer du tout. C'est comme un accouchement.

J'ai vu dans un microscope une scissiparité d'un organisme unicellulaire quand j'étais un étudiant.  


2 octobre


-  Je prévois l'avenir, dit monsieur  Crocodile.

-  Je mourrais aujourd'hui.

Il ferme les yeux .Il arrête de bouger. Son cadavre est couvert d’un tissu blanc et jeté dans le fleuve, le Nil, un jeune homme voie le cadavre sombrer.

C'est lui qui a prédit l'avenir. Monsieur crocodile est devenu un jeune homme.


 6 octobre


Un crocodile entre dans une librairie

-  Bonjour.

-  Bonjour, madame.

Il demande à la patronne ;

-  Vous avez  Daeninckx ?

-  Oui,  Meurtre pour mémoire

-  Non, j'ai déjà lu ça.

-  Eh bien , Cannibale ?

-  Je prend ça

Le crocodile crache beaucoup de pièces .

-  Merci monsieur

Le crocodile tourne et il y a l'autre tête

-  Bonjour monsieur.

-  Bonjour madame.

-  Vous voulez quoi ?

-  Je n'aime pas la lecture,. Merci

Il sortent en faisant tinter la monnaie.

-  au revoir Monsieur Crocobis, dit la libraire


 

 10 octobre


Un homme qui s'appelle monsieur Bonheur a emmené Crocobis à La Tour d'Argent pour lui faire manger les célèbres canards

Agauche et Adroite ont  mangés 88 canards. C'était très bon.

Monsieur Bonheur a téléphoné :

- Y a-t-il des chambres disponible ? .... Y a-t-il  un salon de beauté ?

Cet homme a expliqué qu'il était imprésario, il a dit qu’il voulait l’aider car il y avait beaucoup d’escrocs à Paris. Monsieur Bonheur a sourit.

Agauche et Adroite pense et murmure :

-  Oui, Monsieur. Nous vous appellerons.

-  D'accord !'


11 octobre


Crocobis a mangé beaucoup de plats au restaurant. C'était délicieux. Le directeur, en voyant Crocobis manger, vient d'avoir une  bonne idée.

Il prend une photo de Crocobis et puis il demande à un artiste de sculpter une statue de Crocobis en bois.

Le restaurant se nomme maintenant :  Deux Crocos, pour commémorer cette nuit.

Devant le restaurant, une sculpture de  Deux Crocos a été  disposée.

L'effet se fait sentir, les recettes sont multiplié par cinq !

-  J'ai bien mange, dit Agauche.

-  Je suis tout content, dit Adroite.

Et puis, ils sont sortis du restaurant et fumé des cigares sur les bords de Seine. Un bateau-mouche passe, les touristes sur la bateau prennent les photos de Crocobis.





12 octobre


Crocobis fume les cigares sur les quais, il a vu deux ou trois bateau-mouches.

Crocobis a finit les cigares et plongé dans la Seine. C'est l'atavisme du crocodile, mais pas du crocobis. Il ne sait pas nager. Il pouvait à peine se remuer.

-  Au secours ! Au secours ! crie Crocobis.

Un homme qui le voit sur les bords de la Seine lui a dit;

-  Ne bougez  pas ! Calmez-vous, tout va bien ! Arrêtez de bouger !

Crocobis avait si peur, mais il suit le conseil, ll a arrêté de bouger et il flotte bien.

-  Pas mal, se dit Agauche.

-  Agréable, murmure Adroite.

Il expose quatre oeils sur la surface. Il a vu beaucoup de lumières qui se reflètent sur la Seine.

Quand il a éternué, c'était le commencement de l'automne.



Crocobis commence à descendre le courant car il ne sait pas nager. Ou ira-t-il ? Il ne savait pas. Peut-être qu'il y aura une cataracte .Et puis ?

Peut-être le bassin d'une chute d'eau ou  la fin du monde.

Adroite saura le résultat d'abord. Agauche ne peux pas voir la situation .Il voit seulement le monde passant, - La vie sera courte, murmure Agauche.

Le courant augmente, la vitesse aussi, un chien sur un petit bateau aboie,.un travailleur jette un bouée de sauvetage pour Crocodile.

Adroite essaye de la saisir mais il ne peux pas la prendre. 

Le travailleur sur le bateau, montant la Seine a dit:

-  Oh, Dieu vous sauvera ! Bonne chance !

Le chien aboie et remue la queue.

Agauche fait bouger ses deux pattes follement.

Le chien jette beaucoup de boites de bois, Agauche mord une boite et monte avec Adroite.

Le chien sourit.

 

13 octobre

 

Les murs ont des oreilles.

Il y a un bruit assourdissant dans la boite à laquelle Crocobis se tient dans la Seine. Crocobis voit un jeune homme sortir de la boite. Le jeune homme voit les deux tête de Crocobis et a dit:

-  Mon Dieu !

Il est immigré de Sud du Monde et ne peut pas nager, mais beaucoup d'eau de la Seine entre dans la boite en bois car Agauche l'a mordu fortement et l'a cassé.

-   Oh, Ohooooo !

Crie le garcon, les agents de police viennent, montent sur un cannot automobile et ils le sauvent.

 

Au commissariat de police...

-  D'où êtes-vous ?, demande un agent de police.

Crocobis répond,

-  Je ne sais pas, je suis ici depuis j'ai eu conscience.

-  Oui, peut-être  je suis français.

L'agent de police a dit:

-  C'est faux ! Mensonge! Je vais vous soumettre a un test de vérité !

L'autre agent de police est en train de lire un journal dans lequel il y a la photo de Crocobis dans le restaurant et sous la Tour-Eiffel, il compare Crocobis et la photo et dit:

-  Appelez le directeur du restaurant.

 

Le directeur arrive.

-  Oui, c'est lui, cet animal est cultivé et aussi épicurien.

L'agent de police lui demande:

-  Il a payé ?

-  Pourquoi pas ! Il avait beaucoup d'argent. Aucun problème.

Crocobis est délivré spécialement car le directeur du restaurant a donné un pot-de-vin.

-  Ou va-t-on ? demande Agauche.

-  Je ne sais pas. Répond Adroite.

Il n'a plus d'argent maintenant car il a tout utilisé pour manger au restaurant, Crocobis reste tranquille.

-  D'où vous êtes-vous?

Il se souvient de la voix de l'agent de police.

Il s'endort.

 



Crocobis a caché les livres dans une église à Montmartre.

En rentrant dans l'église, un grande chat noir qui s'appelle Monsieur Le Chat perçoit un Euro de Crocobis. Monsieur Le Chat est un chat bien renseigné. Il indique l'endroit ou un Crocodile peut bien gagner sa vie avec les touristes, selon le calendrier du chat. Crocobis donne un pourboire à Monsieur Le Chat en témoignage de sa gratitude. Monsieur Le Chat a une grande famille et il a besoin de beaucoup d'argent.

Sous le toit de l'église Agauche prend le livre de Daeninckx et Adroite fume le cigare.

Il reste jusque 10:00 du matin à l'église.

 

Les cigares s'epuisent .

-  On va acheter les cigares maintenant !.propose Adroite.

-  Vous fumez beaucoup, dit Agauche.

-  Je fait ce que je veux comme vous ! répond Adroite.

Agauche ne veux pas arrêter la lecture de Daeninckx, Adroite essaye d'avancer mais Agauche se retient, Adroite se fâche et bouge beaucoup les deux pieds.

Agauche crie :-  Arrêtez!

-  Je dois fumer maintenant !

-  Pourquoi maintenant ? Je voudrais lire !

-  Mon Dieu !

Ils essayent d'avancé à l'opposé.

Mais Adroite a gagné car son désir était plus fort que celui d'Agauche.

Devant un  tabac, Crocobis est essoufflé, il est rouge,.il sanglote.

-  Qu'est ce que vous voulez, monsieur ?

demande une vendeuse.

-  Cigare pour un mois pour deux crocodiles,s'il vous plaît.

Il revient à l'église, ce jour là en fumant et lisant Il était heureux.

On a vu un gros chat noir qui fumait un bon cigare ce jour là devant l'église.

 

Un après midi, en rentrant de faire le Saltimbanque dans la rue, Crocobis voit un poster d'une école de canoë.

-  Regarde, dit Agauche.

-  Nous devons savoir le canoë pour être un crocodile et rester en forme aussi

- Vous avez raison, dit Agauche en ayant un accès de toux.

-  Mais pouvons nous apprendre ça ?

-  Pourquoi pas ? dit Agauche.

 

Crocobis va a l'école pour canoë.

Il a besoin de savoir nager.

Le directeur d'école arrive et voit Crocobis.

-  Ca alors !

A la Seine, Monsieur le directeur tient un canoë pour Crocobis .

-  On y vas !

Mais le canoë n'avance pas du tout car deux forces se nient réciproquement, et en plus, Crocobis ne peut pas voir la situation de l'autre coté du canoë

-  C'est un problème de structure, dit le directeur.

A l'école, Monsieur le directeur examine la structure du corps de Crocobis, particulièrement les articulations de l'épaules et la pression des pneus, et aussi il utilise mètre à ruban pour mesurer le corps de Crocobis.

Soudain il écrit à la craie les équations et un dessin de Crocobis sur le tableau noir, Crocobis reste calme.

Dans le bureau du directeur, on voit une machine à souder jeter des étincelles. Le directeur produit des rames spéciales pour Crocobis.

  1. - On y va encore une fois!

  2. -



14 octobre

 

La première fois, c'était un fiasco. Crocobis a été fixé 4 rames, mais c'était trop grand pour Crocobis.

Il ne pouvait pas bouger du tout. Seulement flotter sur la Seine. Le directeur d'école se fâche.

Il a ouvert la boite à outils et il a bricolé de bric et de broc tout de suite sur les quais, il est bon bricoleur. 

 

C'était comme une petite galère, mais Crocobis est esclave du bateau et il rame. Le directeur a mit un rouage à quatre rames, Crocobis tourne des pédales, ça a remporté beaucoup de succès. La galère avance sur la Seine, le directeur est content.

 




Crocobis est arrêté par la police car une partie de l'église a été brûlé par les cigares.

Il est transporte dans un jardin zoologique ou Crocobis est enfermé dans la cage des crocodiles.

Les crocodiles dans la cage se ressemblent comme des curieux autour de Crocobis . Ils rient  beaucoup en voyant Crocobis.

-  D'où vous êtes-vous ? lui demande un crocodile.

-  Je ne sais pas, répond Crocobis.

-  Ne sois pas insolent ! se fache l'autre crocodile qui avance vers Crocobis.

-  Arrêtez ! dit Le Roi des crocodiles de la cage.

Crocobis est sauvé.

 

Le roi des crocodiles le regarde, c'est monsieur crocodile, professeur émérites, qui sait beaucoup de choses. Il a des grandes oreilles, mais il s'enferme dans le mutisme et s'endort.

 

Crocobis ne peux pas lire et fumer dans le zoo. Il ne peut pas gagner sa vie comme Saltimbanque.

Mais beaucoup de personnes viennent au zoo pour le voir car Crocobis est très curieux comme le Panda de Chine.

Les crocodiles dans la même cage sont jaloux  Il n'a pas d'appétit. Il obéit à la loi de la pesanteur .

 

Crocobis téléphone à des avocats  mais il n'y a pas d'avocat qui aide un crocodile dans un zoo, Crocobis doit apprendre la loi pour se défendre lui-même.

Mais il n'y a pas de recueil de lois dans le zoo, dans le cage, la loi c'est la force. Crocobis pense à l'évasion, monsieur crocodile garde le silence.




16 octobre

 

Crocobis  à la Shakespeare  

 

Il était une fois un roi et une reine.

La reine élevait Crocobis qui avait deux têtes avec un corps de crocodile.

Un tête parle le latin, l'autre le Grec.

Crocobis toujours chantait des poésies pour la reine depuis qu'elle était enfant.

Le roi était très jaloux. Il a essayé de tuer cet animal.

Un jour, le roi appelle Crocobis à la cours.

-  De vos deux tête ,laquelle est la tête et laquelle est la queue?

Car la queue du lézard pousse plusieurs fois. Vous avez compris ?

-  Nous n'avons pas de queue répond Crocobis.

Le roi s'est  fâché et a pris une cognée.

-  Je vous couperai en deux ! La sale bête !

Crocobis a peur. Il  essaye de fuir

mais il ne peut  pas courir très vite.

Le roi a donné un coup de  cognée à Crocobis.

Crocobis a été coupé en deux et il est mort.

La reine s'est évanouit.

Le roi a ri douloureusement, est devenu fou et s'est suicidé.

 Il y avait deux tête de crocodile dans le sang.

La reine a mit Crocobis dans une tombe et lui rend souvent visite.

 

-  Quelle histoire ! dit une princesse en avion.

Elle ferme un livre de vieille histoires.

Elle voit le panorama par la fenêtre, c'est Paris.

Elle vient pour faire du tourisme, et aussi elle a besoin d'Hermès.

-  Nous atterrirons sur l'aéroport de Paris à l'heure.

Retournez a votre place, s'il vous plaît.


17 octobre

 

La princesse monte dans un taxi avec beaucoup de boites d'Hermès.

Ce sont tous les cadeaux pour sa familles et ses amies.

Elle n'éprouve pas d'intérêt pour les grandes marques car elle est grande marque elle-même.

De la fenêtre, elle voit une queue.

-  Arrête ! Qu'est-ce que c'est cette queue ? demande t-elle.

-  Ca c'est Crocobis, répond le conducteur.

-  Quoi ?!

 

Elle porte des lunettes de soleil noire et fait la queue pour attendre son tour. Apres une demi-heure elle voit Crocobis dans une cage. Crocobis ne chante pas comme dans le livre, Agauche ouvre la bouche et Adroite ferme la bouche. Et Agauche ferme la bouche et Adroite ouvre la bouche.

C'est tous ce que Crocobis peux faire mais il sait trouver la meilleur cadence, les spectateurs poussent des cries de joie. La princesse a le coeur qui bat très vite.

-  Ce doit être l'histoire vraie. Elle ne peut pas rester plus longtemps car beaucoup de spectateurs la poussent. Les crocodiles autour de Crocobis sont tous tristes.


18 octobre


La princesse voudrait Crocobis comme cadeau pour elle-même, elle décroche le téléphone de sa chambre d'hôtel.

-  Papa, je voudrais vous demander ...

L'homme qu'elle a  au téléphone est le roi de son pays.

 

Aéroport de Paris .

Crocobis marche vers l'avion. C'est l'avion spécial du roi.

Adroite avance et Agauche recule.

5 personnes, des fonctionnaires l'attendent devant l'avion et le saluent.

Dans l'avion il y a une place faite spécialement pour Crocobis qui sera un hôte d'Etat, les hôtesses de l'air viennent et lui servent des glaces.

-  Pas mal, crie Adroite.

-  J'aime aussi la glace à la fraise, mademoiselle, dit Agauche.

Agauche a aussi plusieurs romans policiers à lire.

 

L'avion décolle. Adroite voit le sillage de l'avion par la fenêtre, la princesse qui est retourné dans son pays l'attend avec impatience. C'est un nouveau voyage pour Crocobis.



19 octobre

Cadaques, en Espagne.

Une voiture roule très vite sur la route longeant la côte, la voiture est caréné comme une voiture de sport.

Le conducteur essaye de se ranger pour laisser passer une voiture mais peut-être fait un faux pas et heurte violemment un rail de sécurité la voiture plonge dans la mer.

C'est Crocobis, citoyen libéré .

Ou est-il aller ? Il avait la nostalgie de Paris, de Daeninckx et de La Tour-Eiffel.

 


 

Crocobis est accueilli dans un hôpital.

Agauche s'est décroché la mâchoire et Adroite a eu un grand choc, et il a beaucoup bu d'eau de mer.

Des baigneurs l'ont sauvé et transporté à l'hôpital. Dans le lit voisin, il y a un malade, qui est diabétique. Il a beaucoup d'appétit et satisfait son appétit secrètement tout seul.

La nuit, après l'extinction des lumières, l'homme sort par la fenêtre avec une corde, Crocobis le voit sortir de la pièce, après environs deux heures, l'homme revient en silence, il  lèche ses doigts et sa bouche comme un chat.

Au matin, l'homme triche sur son taux de sucre dans le sang car il a la même mesure tous les jours, pour tromper le médecin. Le médecin perplexe.

-  C'est très bien. Mais je ne peux pas le croire ...

Le médecin entrave le malade pour qu'il ne puisse sortir de l'hôpital. Après le médecin sort, le malade demande à Crocobis qu'il aille acheter des gâteaux délicieux, du saucissons, du Vino Dulce ou Malaga et un cochons grillé.

 -  Aller ! !

Crocobis refuse ;

-  Je ne peux pas bougé de mon lit après l'accident de la route.

L'homme tient un chèque :

-  Je vous payerai par chèque Donnez la somme que vous voulez...

Crocobis répond :

-  Je refuse

L'homme pleure en tirant la chaîne.

- J'ai faim , j'ai faim, j'ai faim, merdre!

Il s'agite violemment. Les infirmières viennent et lui font une piqûre de calmant.

L'homme se dit;

-  Salope de Bordel ! Les invendus! Porc de porcherie ! Traîtres ! J'ai faim ! J'ai faim, salope!

Nourrissez moi au sein !... '

En criant , il tombe de sommeil.

Une infirmière dit à Crocobis;

- Ne vous inquiétez pas. C'est toujours comme ça il est impénitent.




20 octobre

La deuxième nuit après l'extinction des lumières, quelqu'un caresse la tête de Agauche.

- Mon pauvre bébé,  qu'il est adorable. Elle l'embrasse sur la tête bien des fois.

Adroite est jaloux mais reste tranquille, et puis, elle caresse Adroite.

-  Mon petit polisson, Qu'il est aimable !

Elle le caresse maintes fois.

-  Vous devez devenir mon mari vous serez heureux si vous vivez avec moi !

Agauche est jaloux.

Elle sort.

Crocobis ne peux pas voir son visage. Il y a 14 infirmières dans l'hôpital.

 

Au matin, le médecin dit à Crocobis ;

-  Bon, Vous êtes guéri.

-  Merci , docteur, répond Crocobis.

Mais Crocobis ne veut pas partir car il ne peut pas oublier l'infirmière. Mais le docteur le pousse dehors.

Crocobis voit une infirmière à une fenêtre.

Mais il doit aller à Paris sans voiture.




24 octobre

Crocobis était à Lisboa. ... Pourquoi ?

Il était en train de revenir vers Paris. Il était près de la frontière de la France.    Mais pourquoi?

C'est parce que quelqu’un lui a dit qu'il pouvait revenir à Paris en prenant la direction de l'ouest car la terre est ronde.

-  On va à Paris en montant dans une bateau de Lisboa ver l'ouest.

L'homme était fanfaron. Crocobis a prit un autobus pour Lisboa.

 

Devant Parca do Comercio, Crocobis fait le Saltimbanque pour gagner le voyage pour Paris.


25 octobre

 

Quand Crocobis boit un café au café de Lisboa, une chanteuse vient et commence à chanter.

C'était fado mais Crocobis ne comprend pas les mots qu'elle chante.

Après qu'elle a finit les chansons, elle vient vers Crocobis.

-  Venez, Crocobis la suit.

C'était une maison blanche dans laquelle une femme criait:

- AAAAAAA ! OOOOO!.

Crocobis a peur.

La chanteuse dit à la femme :

-  Ne vous inquiétez pas cet animal-homme est l'existence sacrée et la force, les hommes qui le touchent sont heureux . Touchez ! 

La femme touche la tête de Crocobis en criant.

 -  Cette nuit là, des jumelles sont nées.

 


Au port du Lisboa, Crocobis attend un bateau pour Paris mais il n'y en a pas dans le port.

Crocobis ne peut pas parler bien le portugais mais il demande à un vieux pêcheur :

-  Ou est le bateau pour Paris?

Le vieux pêcheur, nommé le père Pievre, répond :

-  Pardon ? Il est dur d'oreille. 

Crocobis répète:

-  Ou est la bateau pour Paris?

Le père Pievre s'est renversé sur sa chaise.

-  Vous voulez visiter Paris ? Oui, un bateau vous attend.

Le père marche vers un petit bateau en mauvais état.

-  C'est ca.

Crocobis est étonné.

Le père dit:

-  Paris est proche d'ici, Le père fait un tour de la zone littorale en 10 minutes.

-  On a arrivé. C'était Lisboa.

-  Allez tout droit, c'est Paris ! crie le vieux en chassant Crocobis.

 

26 octobre


Aujourd'hui je l'ai vu. Il mangeait l'argents que les touristes ont jetés. Il était dans un temple shinto comme dieu gardien ou comme diable. Autour de lui, il se formait une haie de spectateurs.

Quand une tête ouvre la bouche, les touristes donnent de l'argents.


Et puis,


Quand l'autre ouvre la bouche, les touristes jettent de l'argent aussi. Après avoir jeter l'argent, les touristes prient les mains jointes.

-  Que mon fils réussisse à son examen d'entrée.

 

 

Crocobis n'a pas le plan de Paris ou une carte universelle. Il  n'avait pas fait d'études.

Nous devons oublier l'idée reçue pour tenter de comprendre mieux la conduite de Crocobis.

Il ne connaît pas l'héliocentrisme. Ni histoire du monde. Ni la philosophie des lumières.

Il a appris le français dans la rue .Et il a appris la morale dans le jardin zoologique.

Il ne connaît pas ses parents. Ni ses frères, ni ses soeurs.

 

En tout cas,

Crocobis marche vers l’est.


31 octobre


Au matin, Bernadette vient pour ouvrir la librairie Va l'Heur.

Elle voit Crocobis dormant devant la librairie.

Bernadette est un peu étonnée et l'invite à entré.



FIN

 

Accueil

http://www.valheur.frshapeimage_13_link_0

© Ryota Murakami & Librairie Va l’Heur - 2008